logofb

 

 
 
line decor
Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale ( France ) - www.aassdn.org -  
line decor
 

 


 
 
 

 
 
BIBLIOGRAPHIE - ( page introductive - page sommaire du chapitre )
Scenarii de prospectives 2015-2025
 
 

RAUFER Xavier


LES NOUVEAUX DANGERS PLANETAIRES. CHAOS MONDIAL, DECELEMENT PRECOCE
Une nouvelle vision du renseignement
CNRS Éditions - 2009



Anticiper les nouveaux dangers criminels pour mieux les contrer, sans se focaliser sur ceux qui s’essoufflent déjà. C’est la voie défendue par Xavier Raufer, l’un des meilleurs criminologues français, dans l’essai ambitieux qu’il signe chez CNRS Éditions, les Nouveaux Dangers planétaires.

Chaos mondial, décèlement précoce. La thèse est simple, le propos savant: dans un monde en changement perpétuel, les menaces d’hier ne sont pas celles de demain, qui ne sont elles-mêmes pas celles d’après-demain.


Quelques critères caractérisent néanmoins les nouveaux dangers de ce « monde instable et brutal » d’après la guerre froide : un ennemi qui « ne va pas de soi », dont la définition se confond souvent avec celle du criminel, et qui ne partage aucune vision commune,aucun accord sur la nature de la guerre ou de la paix.


Ce constat effectué, Xavier Raufer démontre en une phrase l’aveuglement du renseignement occidental et la nécessité absolue de s’adapter à l’instabilité, cette « face noire » de la mondialisation: «Comment une superpuissance dépensant,bon an mal an,70 milliards de dollars pour son seul renseignement peut-elle être à ce point aveugle? »


Comment, surtout,peut-elle ne pas avoir vu venir «Enron, le 11-Septembre,Madoff, les désastres au long cours en Afghanistan, en Irak, à la frontière mexicaine,au Pakistan, en Somalie? »
Gangs de narcotrafiquants toujours plus puissants, villes tentaculaires à la criminalité galopante, sectes,mafias… les menaces sont en constante évolution alors même que celles que nous tenons pour essentielles s’estompent, tout comme s’est essoufflé le “terrorisme rouge” dans les années 1980.


Déjà, certains salafistes – le mot se confond pourtant désormais dans l’imaginaire collectif avec Al-Qaïda – s’éloignent du djihadisme international : « De nombreux islamistes radicaux ont cessé de considérer le terrorisme comme moyen pour l’islam de retrouver sa grandeur. » De combattant, le mouvement opère un repli culturel, rejetant comme à ses origines « toute forme d’association politique ».Conséquence à terme: « moins de bombes, et plus de burqas ».

En restant focalisés uniquement sur cette menace, les renseignements occidentaux risqueraient d’être aveugles au développement d’autres dangers, tout comme ils l’ont été face à celui-ci en d’autres temps.

Mieux vaux prévenir que guérir, en quelque sorte. Habitués à une société individualiste, les pays occidentaux auraient perdu la capacité de compréhension des phénomènes sociaux étrangers à leurs propres modes de fonctionnement “modernes”.

Des modes de vie pourtant encore présents dans une grande partie du monde, et prompts à resurgir sous la forme d’une réaction identitaire à la mondialisation au sein même de nos sociétés: phénomènes claniques à travers les mafias ou tribaux chez certains extrémistes religieux.


Face à ces multiples aveuglements, Xavier Raufer préconise le « décèlement précoce » pour sortir de la « guerre de retard ». Il s’agit d’étudier, sans préjugés sur la nature de la menace ou sa priorité,chaque élément annonciateur, chaque signe, pour ne pas renouveler les erreurs du passé.


La fatwa écrite en 1996 par Ben Laden, préfigurant toute son action future,avait ainsi été totalement ignorée par les services américains alors qu’elle était disponible même sur le site Internet de l’association des étudiants musulmans aux États-Unis pendant deux ans. Son titre? Déclaration de guerre contre les Américains occupant la terre des deux saintes mosquées. Les rares responsables américains qui l’avaient lue la considéraient alors comme « les élucubrations d’un esprit dérangé ».


De même, comment la justice américaine a-t-elle pu attendre mars 2009 pour se rendre compte d’une « présence criminelle au coeur de Wall Street » dépassant largement l’affaire Madoff?


«Méthode préventive assignée à la sécurité globale », le décèlement précoce cher à Xavier Raufer vise à « doter de réactivité la décision politique et le stratège par convergence des représentations et des anticipations ».

Une méthode oubliée, mais pourtant vieille comme le monde, note l’auteur: dès l’an 1000, à Kyoto, un “bureau impérial des présages” recensait tous les faits sortant de l’ordinaire signalés par les gouverneurs de province!

 

 

 

 

 
Haut de page
 

 

Tous droits réservés Enregistrer pour lecture hors connexion

Lire l'Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle. - Code non exclusif des autres Droits et dispositions légales....

L'Article L122-5 créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992 autorise, lorsque l'oeuvre a été divulguée, les copies ou reproductions sous certaines conditions. ...,

Pour récapitulatif tous ouvagres présentés, voir également la page Liste par Auteur(s)