logofb

 

 
 
line decor
Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale ( France ) - www.aassdn.org -  
line decor
 

 


 
 
 

 
 
BIBLIOGRAPHIE - ( page introductive - page sommaire du chapitre )
Regards croisés sur l'avenir
 
 
MEARSHEIMER John J., WALT Stephen M.

LE LOBBY PRO-ISRAELIEN ET LA POLITIQUE ETRANGERE AMERICAINE

LA DECOUVERTE - 2007

Depuis plusieurs décennies, la pièce maîtresse de la politique moyen-orientale des États-Unis a été sa relation avec Israël. Les États-Unis viennent à la rescousse d’Israël en temps de guerre et prennent son parti dans les négociations de paix.

De fait, entre 1972 et 2006, Washington a mis son veto à 42 résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU critiquant la politique israélienne. Et, chaque année, Israël continue de recevoir trois milliards de dollars d’aide américaine - un sixième de l’aide étrangère des États-Unis.

Pourquoi les États-Unis fournissent-ils un soutien matériel et diplomatique aussi considérable et aussi constant à Israël ? Telle est la question à laquelle entendent répondre John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt, deux universitaires américains réputés.

Ils démontrent, dans ce livre extrêmement documenté, que ce soutien ne peut s’expliquer par des intérêts stratégiques communs ni par des impératifs moraux, mais qu’il est surtout dû à l’influence politique d’un lobby qui travaille activement à l’orientation de la politique étrangère américaine dans un sens pro-israélien. Même si elles sont loin de faire l’unanimité parmi les Juifs américains, les organisations du lobby pro-israélien exercent des pressions redoutablement efficaces sur le Congrès et les présidents et leur administration et ont une influence considérable sur l’université et les médias.

Le lobby pro-israélien a ainsi joué un rôle clé dans la politique américaine au Moyen-Orient sous l’administration Bush au nom de la « lutte contre le terrorisme », comme en témoignent la désastreuse invasion de l’Irak, la confrontation avec l’Iran et la Syrie, ainsi que la guerre au Liban de juillet 2006. John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt montrent que cette politique n’était ni dans l’intérêt national des États-Unis, ni dans celui d’Israël sur le long terme. Ils ouvrent un débat nécessaire pour l’avenir de la paix dans cette région du monde.

 
Avis journalistique

Le soutien des États-Unis à Israël ne s'explique ni par des intérêts stratégiques ni par des impératifs moraux, mais surtout par l'influence du lobby pro-israélien. Un ensemble d'individus et d'organisations encouragent les administrations américaines et le Congrès à apporter un soutien plus ou moins inconditionnel à Israël.

Certains ont joué un rôle clé dans la définition de la politique américaine à l'égard du conflit israélo-palestinien, dans l'invasion de l'Irak et dans la tension avec la Syrie et l'Iran. Les auteurs, deux universitaires américains, en font la démonstration dans un livre nuancé et détaillé qui fait suite à un article, très controversé et débattu aux États-Unis, publié en mars 2006 dans la London Review of Books (LRB). Mearsheimer et Walt sont particulièrement intéressants quand ils soulignent les conséquences négatives, « quoique non intentionnelles », de ce jeu d'influence sur les États-Unis mais aussi sur Israël.

À cause du lobby, il est devenu très difficile aux dirigeants américains de faire pression sur Israël et de convaincre Israël d'abandonner sa politique de colonisation des Territoires occupés. Du coup, Israël n'a pas saisi des opportunités de traité de paix avec la Syrie ou de mise en œuvre immédiate et intégrale des accords d'Oslo.

Au final, les auteurs énoncent une vérité qui devrait inquiéter les Israéliens : la sécurité d'Israël n'est pas d'une importance stratégique cruciale pour l'Amérique, contrairement à l'accès au pétrole et au gaz du Golfe. La défense de l'existence d'Israël se justifie sur le plan moral, mais pas parce que la sécurité des Américains en dépend. FRANÇOIS D'ALANÇON Paru le: mardi 27/11/2007

 

 

 

 
Haut de page
 

 

Tous droits réservés Enregistrer pour lecture hors connexion

Lire l'Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle. - Code non exclusif des autres Droits et dispositions légales....

L'Article L122-5 créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992 autorise, lorsque l'oeuvre a été divulguée, les copies ou reproductions sous certaines conditions. ...,

Pour récapitulatif tous ouvagres présentés, voir également la page Liste par Auteur(s)