logofb

 

 
 
line decor
Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale ( France ) - www.aassdn.org -  
line decor
 

 


 
 
 

 
 
BIBLIOGRAPHIE - ( page introductive - page sommaire du chapitre )
Scenarii de prospectives 2015-2025
 
 

GNESOTTO Nicole et GREVI Giovanni ( sous la direction de )

LE MONDE EN 2025

ROBERT LAFFONT - 2007

Dans le monde de demain, la Chine sera-t-elle devenue la première puissance mondiale ? Entrera-t-elle en conflit avec les Etats-Unis ? Qu’en sera-t-il de la révolution islamiste ? Le conflit israélo-palestinien aura-t-il enfin trouvé une issue ? La nouvelle Russie va-t-elle enfin devenir une véritable Démocratie ? Où en serons-nous dans la croissance démographique mondiale ? De nouvelles épidémies nous menaceront-elles ? Quelles seront les conséquences du réchauffement climatique et de la dégradation environnementale ? L’Europe parviendra-t-elle à sécuriser ses approvisionnements énergétiques ? Comment nos sociétés industrialisées géreront-elles l’après-pétrôle ? Quelles seront les prochaines innovations technologiques susceptibles de modifier notre mode de vie, nos sociétés et nos économies ?

Pour tenter de répondre à ces nombreuses questions, l’IES-UE (Institut d’études de sécurité de l’UE) a mobilisé des experts de toutes nationalités et de toutes disciplines, réalisant là une enquête prospective passionnante afin de mieux déceler les tendances, mutations, facteurs et acteurs qui façonneront à longue échéance le contexte international de demain. Pour mieux interpréter les tendances, mieux comprendre les risques, mieux anticiper les éventuelles crises et mieux déterminer les évolutions qui ont le plus de chance d’intervenir pour les décennies à venir dans ces domaines clefs que sont la démographie, l’économie, l’énergie, l’environnement, le développement technologique et les sciences, etc.

 
Autres commentaires

Dans sa préface au désormais fameux « Rapport de la CIA » (édition française, publiée en 2005), le politologue français Alexandre Adler regrettait vivement que « cette cartographie du futur n’ait pas d’équivalent aujourd’hui en Europe ». Mais c’est désormais chose faite grâce à la parution de ce nouvel ouvrage de prospective récemment publié : « Le Monde en 2025 », un document rédigé par un ’’think-tank’’ de l’UE, ouvrage préfacé par l’ancien commissaire européen Pascal Lamy.

" Le monde en 2025 ": un ouvrage qui est là une grande première en Europe : une grande première à saluer comme il se doit car la seule création d’un tel outil est une preuve de grande sagesse politique. Car refuser de penser l’avenir et d’anticiper ses turbulences et éventuelles crises, c’est se condamner à être le spectateur impuissant d’évolutions sur lesquelles l’action publique n’aurait alors finalement aucune prise. Et se condamner à les subir.

En résumé, une étude prospective de grande envergure qui décrit l'ère post-occidentale : émergence de nouveaux acteurs, fin de l'hégémonie occidentale, nouvelle répartition des ressources et des influences, catastrophes possibles,.., sans pour autant jouer à prédire l'avenir.

En tout cas, voilà des analyses convergentes qui tendent toutes à témoigner qu’une phase de l’histoire aujourd’hui vieille d’au moins trois siècles s’achève sous nos yeux : celle de la domination de l’Occident et de l’unipolarité américaine, et l’entrée prochaine de notre monde dans une ère ’’post-occidentale’’.

Quelle place pour l’Europe dans le monde de demain ? Dans le monde tourmenté de demain, l’Europe ne pourra donc plus se contenter de se construire autour de seules problématiques domestiques internes liées à son intégration économique. Elle devra donc plus se penser comme un seul îlot introverti de prospérité et de paix et oser ’’sortir le bout du nez de son nid douillet’’.

En effet, pour elle, le vrai défi sera de façonner le changement du monde, d’organiser le changement plutôt que d’avoir à le subir. Apporter une valeur ajoutée au débat international par la promotion d’une nouvelle ’’syntaxe’’ des relations internationales sera sa marque de fabrique et sa plus belle contribution à la mise en place d’un nouvel ordre mondial plus juste et pacifique.

Devenue un acteur international potentiellement majeur, l’UE devra donc alors se montrer prête à endosser des responsabilités mondiales et à promouvoir sa vision du monde.

L’action extérieure devra désormais devenir une préoccupation commune à tous les responsables européens. D’où la nécessité - et, en ce sens, la prévision n’est certes pas un luxe - de faire émerger un modèle multilatéral de gouvernance mondiale à l’échelle globale et fondé sur le Droit. Ce à quoi l’Europe peut positivement contribuer en exposant, comme ici, son ambition de maîtriser et de canaliser l’actuelle mondialisation, et sa vision de l’avenir…

Quelle Europe pour demain ? Aujourd’hui le futur de l’Union est incertain : combien d’Etats auront rejoints ses rangs en 2025 ? Où en seront la coopération et l’intégration européennes ? Dans quels domaines s’exerceront-elles ? Aura-t-elle une Constitution ?

Mais les réponses à ces questions sont pourtant d’importance si l’Europe veut être en mesure de relever les défis qui l’attendent dans de nombreux domaines… Tout au plus se doute-t-on que l’Europe a de fortes chances de rester une puissance économique de premier plan au niveau de vie élevé. Mais ni l’état futur du monde, ni la place que l’Union y prendra ne semblent être irrémédiablement déterminés.

Tout dépendant de la volonté politique des dirigeants européens et de leur capacité à jouer favorablement avec les atoûts que possède l’Union.

D’où l’intérêt d’un tel travail d’analyse des événements mondiaux contemporains présents et à venir, pour permettre l’émergence de diagnostics européens partagés et rendre plus facile la formulation d’intérêts communs, afin de mieux définir les priorités stratégiques (et les projets de réformes) pour cette Union européenne aujourd’hui en devenir.

En d’autres termes, le débat sur la réforme de l’Union devrait aller de pair avec une réflexion stratégique sur les valeurs, les intérêts et les objectifs de l’UE dans les affaires internationales, car c’est ainsi, en envisageant avec méthode son propre avenir et sa position dans le monde, que l’UE sera mieux armée pour se réformer elle-même et aider à forger un monde meilleur et plus sûr pour tous

.../...

 

 

 

 

 
Haut de page
 

 

Tous droits réservés Enregistrer pour lecture hors connexion

Lire l'Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle. - Code non exclusif des autres Droits et dispositions légales....

L'Article L122-5 créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992 autorise, lorsque l'oeuvre a été divulguée, les copies ou reproductions sous certaines conditions. ...,

Pour récapitulatif tous ouvagres présentés, voir également la page Liste par Auteur(s)