logofb

 

 
 
line decor
Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale ( France ) - www.aassdn.org -  
line decor
 

 


 
 
 

 
 
BIBLIOGRAPHIE - ( page introductive - page sommaire du chapitre )
Regards croisés sur l'avenir
 
 

LOUËR Laurence

CHIISME ET POLITIQUE AU MOYENT-ORIENT

ED. AUTREMENT - 2008

Pour éclairer les enjeux liés à ce que certains appellent le « renouveau chiite », l’ouvrage se propose de retracer l’évolution des mouvements islamistes chiites depuis les années 1950. Il se concentre sur les pays du Moyen-Orient où ils sont au cœur des recompositions politiques actuelles : Liban, Irak, monarchies du Golfe et Iran.

Contrairement à l’approche traditionnelle de cette question, il ne restitue pas une analyse par pays mais privilégie une démarche transversale qui met en lumière les dynamiques communes. Sans oublier les idiosyncrasies locales, il souligne les liens transnationaux qui unissent les différents mouvements chiites et les interdépendances religieuses et politiques.

Il rappelle tout d’abord un fait souvent oublié. C’est en Irak, et non en Iran, qu’est né l’islam politique dans sa version chiite, en étroite symbiose avec le milieu des étudiants et professeurs des séminaires religieux de la ville de Najaf. On ne peut ainsi pas comprendre la naissance du Hezbollah au Liban sans comprendre ses liens avec le parti irakien al-Da‘wa, dont est issu l’actuel Premier Ministre irakien Nuri al-Maliki.

Ce n’est que dans un deuxième temps que, après l’arrivée de l’ayatollah Khomeini au pouvoir en 1979, l’Iran s’est positionné comme le cœur de l’islamisme chiite, cherchant à exporter sa révolution par delà ses frontières.

L’ouvrage analyse ainsi les évolutions de la politique étrangère iranienne. Soulignant l’échec de l’exportation de la révolution, il montre que le modèle iranien est une source de conflit au sein de la mouvance islamiste chiite.

La révolution iranienne a ouvert une ligne de fracture si bien qu’on peut être un militant chiite sans pour autant accepter le leadership iranien.

Cette tendance, visible dès le milieu des années 1980, n’a cessé de s’accentuer depuis lors.

Al-Da‘wa en Irak n’est pas un mouvement pro-iranien. Muqtada al-Sadr est en réalité un partisan d’un islamisme chiite farouchement nationaliste irakien, qui refuse l’ingérence iranienne en Irak… tout en s’efforçant de la gérer à son avantage.

L’ouvrage montre enfin comment la sociologie des mouvements chiites a évolué. Il souligne la fracture grandissante entre le clergé et les « effendi », les cadres laïcs qui contestent l’emprise de la hiérarchie religieuse sur le leadership politique.

Une bataille pour la sécularisation est ainsi engagée au sein de ces mouvements, qui a des implications pour leur rapport aux grands centres de l’autorité religieuse que sont Najaf (Irak) et Qom (Iran).

 

 

 

 
Haut de page
 

 

Tous droits réservés Enregistrer pour lecture hors connexion

Lire l'Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle. - Code non exclusif des autres Droits et dispositions légales....

L'Article L122-5 créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992 autorise, lorsque l'oeuvre a été divulguée, les copies ou reproductions sous certaines conditions. ...,

Pour récapitulatif tous ouvagres présentés, voir également la page Liste par Auteur(s)