Memorial - biographie de Jean GENSAC

Né le 18 novembre 1897  à  Le Vernet (Haute Garonne) de Jacques Gensac  et de  Marie Gouazé Epouse:  Maria Marquié Profession: garagiste Décédé  en décembre 1944 à Dachau 

Réseau:  S.S.M.F./T.R.(Groupes Morhange et Cambronne) Agent P2

 

Jean Gensac, marié sans enfant, était garagiste-mécanicien à Toulouse depuis 1930. Il avait fait les guerres de 1914-18 et de 1939-40.

Pour la Résistance (groupes Morhange et Cambrone à partir du 1er août 1943), il répare des véhicules et camoufle des armes. C'est à son garage, qui est également son domicile et qui sera entièrement pillé, qu'il est arrêté le 26 mai 1944. Interné à la prison Saint-Michel à Toulouse, il est déporté le 15 juin 1944.

Il part en convoi pour Compiègne et, de là, le 2 juillet , pour Dachau. Il y serait mort en décembre 1944 (date retenue par l'administration). Mais, dans son dossier du Bureau Résistance, il est dit aussi qu'il a été à Dachau dans le Block 30 et aurait quitté ce dernier pour un commando en février 1945, sans laisser de trace ensuite.

Jean Gensac sera déclaré "Mort pour la France" et recevra la Médaille de la Résistance.

Références: Archives du Bureau Résistance";  Bulletin de l'A.A.S.S.D.N. n°1, p.28-29

Publié par
AASSDN
Bulletin Numéro
1