Mon Colonel, ( Ndlr : P. Paillole) En vous écoutant ce matin à l'Hôtel de Ville un mot m'est venu à l'esprit, il a vous surprendre peut-être, c'est le mot " rafraîchissant ". J'ai pensé qu'aujourd'hui, avec vous, nous sortions des miasmes de la politique, de tout ce qui fait le quotidien souvent nauséabond. C'est pourquoi avec vous j'ai l'impression de vivre une cure de rafraîchissement en compagnie des hommes et des femmes qui n'o ...

Dans le présent bulletin une place de choix est réservée au remarquable article de notre Président National, consacré une fois de plus à « cette sacrée vérité ». Sous le titre sans ambiguïté de « Comment on fausse l'histoire », le colonel Paillole exécute en quelques pages les neuf cent huit que comporte la traduction en français de l'ouvrage d'Anthony Cave Brown. « La Guerre Secrète 1939-1945 ». Ce n'est hélas pas la première fois que, depuis 1 ...

J'ai déjà dit dans les précédents BULLETINS, et notamment dans notre premier numéro (1) pourquoi j'avais la hantise des liaisons directes entre le Service métropolitain et mon P.C. d'ALGER. J'avais quitté la France inquiet de la rupture quasi-totale de nos contacts radios entre l'A.F.N. et nos postes de FRANCE. A quoi pouvaient servir l'effort de si longs mois, le sacrifice de tant des nôtres, si au milieu de l'épreuv ...

J'ai déjà dit dans les précédents BULLETINS, et notamment dans notre premier numéro (1) pourquoi j'avais la hantise des liaisons directes entre le Service métropolitain et mon P.C. d'ALGER. J'avais quitté la France inquiet de la rupture quasi-totale de nos contacts radios entre l'A.F.N. et nos postes de FRANCE. A quoi pouvaient servir l'effort de si longs mois, le sacrifice de tant des nôtres, si au milieu de ...

Le professeur Léon PAPELEUX de l'Université de Liège a publié dans une revue spécialisée belge une critique de l'ouvrage d'Henri Navarre et d’un groupe d'anciens du SR : Le Service de Renseignements, 1871-1944 .Parmi les succès obtenus par le S.R. français, un certain nombre - et des plus importants - furent dus à des sources allemandes. L'une de celles-ci que Churchill appelait « la source miracle » et dont Eisenhower a dit que son rôle avait é ...

Document PDF : Il est né à Xertigny le 24 juillet 1896. Vosgien, fils d'un maréchal des logis-chef de gendarmerie, il tirait de ses origines simplicité, droiture et cet amour de son pays, qui allait conduire sa destinée. En 1915, dès le début de la première guerre mondiale, à dix-huit ans, il s'engage dans l'infanterie. En 1916, il est élève officier ...

Categorie:Documents PDF